[Portrait client Myexperteam] Pierre Aulagne – startup IZIKA

pierre aulagne IZIKA

Pourriez-vous nous décrire votre parcours ?

J’ai fait des études commerciales (University of Hull UK, IDRAC 2d Cycle), puis je suis entré chez Dell sur cooptation après mon second cycle où j’y ai passé 12 ans jusqu’en 2009. Je suis parti volontairement pour changer d’air quand ils ont mis leur plan social en place et j’ai créé une agence de conseil en communication. J’avais découvert le storytelling et je rêvais d’écrire pour les entreprises, de rédiger des contenus. J’étais fan de Copyblogger, de Johnny B Truant, Brian Clark, Sonia Simone etc. Mal préparé, arrivant d’une entreprise ultra ordonnée… échec ! Après cette première entreprise, je suis rentré dans la franchise Capifrance, pour devenir agent immobilier au sein d’un grand groupe (PPR). J’ai trouvé à la fois le plaisir de l’indépendance et le confort d’un accompagnement de qualité. Je n’ai pas tardé à devenir formateur « marketing » chez Capifrance, sur la photo, le rédactionnel, et sur les réseaux sociaux.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Quel est le concept de IZIKA?

J’utilise depuis des années Gmail et Google Agenda et j’aime bien l’écosystème Google. En février 2012, j’ai dû passer 2 jours à reprendre chaque RDV professionnel de mon agenda Google, copier les adresses dans Google Maps pour calculer les distances liées à chaque RDV et noter les résultats dans un tableau Excel pour ma comptabilité. Mon expert comptable est top, mais il est très exigeant.

Screenshot IZIKA MAP (1)Après avoir perdu tout ce temps, je me suis mis à la recherche d’un logiciel qui saurait faire automatiquement ce que je venais de faire à la main. Introuvable.
OK, je mets l’immobilier en pause et je me lance. J’y ai cru de plus en plus fort au fil des rencontres, des échanges avec mes proches et de l’association avec David, cofondateur d’IZIKA.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans l’entrepreneuriat ? Comment surmontez-vous les difficultés ?

Le plus difficile change selon les saisons et la maturation du projet. Je suis hyper impliqué dans mon projet, surtout depuis que j’ai embarqué mes plus proches amis, mon expert comptable et son associé comme actionnaires… Ce qui est parfois difficile, c’est d’accepter cette réalité toute simple : mon urgence, mon implication, mon degré d’exigence ne sont pas forcément partagés.

C’est aussi difficile de garder une vie normale quand on travaille 60 heures par semaine sur une longue période. Il reste peu de place pour la vraie vie, les proches, et là aussi j’ai beaucoup de chance. Ils me « forcent » à venir bruncher, squasher, courir, sortir…

Qu’est-ce que Myexperteam vous a apporté en tant qu’entrepreneur ?

Myexperteam permet de gagner du temps sur des questions spécifiques grâce à l’expertise des intervenants… C’est un peu comme d’avoir un ami spécialiste de tel ou tel domaine, qui vous écoute et à qui vous soumettez votre idée, vos doutes, etc. Et lui vous répond en quelques minutes sur des questions spécifiques qui prendraient des heures de recherche et de synthèse sur internet. Par exemple, en 1h30, Marion Morel a réécrit mon communiqué de presse, en 1h30 aussi, Ange-Aurore Hugon-Vives m’a expliqué sur quoi je devais être attentif dans le pacte d’actionnaires, etc. Je pense que ce type de consulting, qui peut être étalé sur plusieurs semaines, avec des experts très spécialisés a un effet ultra bénéfique sur la mortalité infantile des startups, liée à de grossières erreurs invisibles aux créateurs. Je conseille de faire appel à des profils très spécialisés.

Quel est votre meilleur conseil d’entrepreneur ?

Connais toi toi-même et relis « Si » de Kipling tous les matins. N’aie pas peur.

Faites connaissance !

Site web : izika.netLOGO IZIKA 1576px
Facebook : Izika
Linkedin : Izika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *