Portrait expert : Xavier Milin

« Il faut commencer à se méfier le jour où l’on a plus de souvenirs que de projets ! (Jean Yanne) »

Xavier milin portrait expert

Ses 5 conseils pour les entrepreneurs

  • Ne montez pas votre entreprise avec un euro. Pensez à un capital minimum qui pourra convaincre un banquier de vous prêter (pensez au PCE!).
  • Ne dépassez jamais la ligne jaune, même si vous avez le droit de vous en approcher.
  • Proposez une solution à un problème, et non un produit qui vous fait plaisir à vous !
  • Gardez les pieds sur terre, surtout si vous levez 10 millions d’euros.
  • Et surtout, faites-vous accompagner. Vous n’avez pas toutes les compétences, et c’est loin d’être grave. Profitez de celles des autres !

1. Une anecdote à nous raconter ?

J’en ai une concernant Myexperteam. Cet été j’ai été contacté par plusieurs structures qui souhaitaient échanger avec moi via Myexperteam. C’était en Août. J’étais en vacances sur l’île de Houat, en Bretagne, et mon téléphone portable connectait très mal… à part devant un bistro face au port. Je me suis donc retrouvé en plein mois d’Août à conseiller des entrepreneurs alors que j’étais en face d’une plage paradisiaque et en train de boire un café… je refais ça l’an prochain sans problème !

2. La qualité commune aux grands entrepreneurs ?

Au moins 1m90 s’il ne s’agit que de taille. Pour le reste c’est un judicieux mélange de vision, d’exigence, de charisme et de ténacité. Et si à tout ça on peut rajouter un peu de qualités humaines, on a probablement une recette qui fonctionne.

3. Quand vous ne travaillez pas, vous aimez ?

Je suis collectionneur d’art contemporain depuis plus de 30 ans. J’adore passer mon temps à la rencontre d’artistes. Ça me ressource. De même que flâner dans les vide-greniers à la recherche de l’objet improbable. Enfin l’île de Houat est de loin le lieu où je me sens le mieux.

4. Un entrepreneur qui vous inspire ?

Je pense que ce ne sont pas les millions qui font les bons entrepreneurs. Je peux être admiratif d’un Bill Gates ou d’un Richard Branson comme je le suis d’une jeune femme qui monte sa petite entreprise de couture dans un quartier déshérité de Djakarta ou d’ailleurs. Tous les trois ont le même objectif : créer de valeur.

5. Une erreur que vous ne referiez pas ?

Courir après un bus. Je le déconseille. Ça ne rime pas à grand chose et cela vient de me rapporter 3 côtes fêlées…
Vous souhaitez lever des fonds ou optimiser votre stratégie financière, bénéficiez des conseils de Xavier sur Myexperteam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *